La drogue Krokodil et ses terribles ravages

La drogue qui fait parler d’elle depuis quelques mois c’est le « krokodil » (crocodil), elle est plus forte que l’héroïne classique et surtout moins chère. Connue sous le nom de désomorphine, elle est synthétisée à partir de codeïne, un dérivé de la morphine. Cette drogue a la particularité de ronger et dévorer l’épiderme de la peau, depuis l’intérieur du corps après injection du produit. Aux dernières nouvelles, le krokodil serait arrivé jusqu’aux portes de l’Europe et aurait traversé la frontière Belge.

« A l’endroit de l’injection, la peau prend une teinte verte et écailleuse, et est progressivement rongée par des composants acides. Résultat : amputations et gangrènes sont fréquentes, et l’espérance de vie de ses utilisateurs réguliers réduites à deux ans maximum. » (lesinrocks.com)

( +18 ) Les effets ravageurs de la drogue Krokodil sur le corps :

Un documentaire de Vice intitulé « Sibérie : Des larmes de krokodil » raconte l’histoire destructrice de cette drogue dans la ville de Novokuznetsk en Sibérie Occidentale.

Sibérie : Des larmes de krokodil: Part 1

Sibérie : Des larmes de krokodil: Part 2


Sibérie : Des larmes de krokodil: Part 3

Sibérie : Des larmes de krokodil: Part 4

( +18 ) Photos des effets de la drogue Krokodil

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :