L’évolution du mouvement perpétuel