Murray ruine le tour de carte de David Williamson