Une association dévoile les coulisses des expériences scientifiques menées sur les singes

Une association dévoile les coulisses des expériences scientifiques menées sur les singes

Une association se bat pour que ces pratiques inhumaines puissent enfin cesser.

C’est une histoire qui n’éclate véritablement qu’aujourd’hui puisque l’association Animal Testing vient de diffuser une vidéo dévoilant l’envers des expériences scientifiques. La scène se passe dans le laboratoire d’un hôpital parisien. Audrey Jougla, la fondatrice de l’association, est entrée en caméra cachée dans ce laboratoire où de nombreux singes y vivent dans des conditions déplorables. Ces animaux sont utilisés pour des recherches sur les maladies neurologiques comme Parkinson ou Alzheimer.

L’association explique :

Les singes vivent des années dans des cages d’environ un mètre cube. Ils ne sortent que pour les expériences, ne voient pas la lumière du jour et vivent avec des implants.

L’un des chercheurs raconte ouvertement que les singes sont intoxiqués au MPTP ce qui leur cause les syndromes de la maladie de Parkinson en permanence. De fait, les singes ne sont plus capables de s’alimenter. Le chercheur explique qu’ils sont obligés de les gaver et que les animaux sont à la limite de mourir.

La fondatrice explique que cette vidéo n’a été dévoilée qu’aujourd’hui – la vidéo a été tournée en 2013 – pour tout simplement protéger les salariés de l’hôpital qui ne sont pas directement la cible de l’initiative. Elle assure toutefois que ces pratiques sont toujours d’actualité.

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :