Un chien enterré vivant est sauvé par un passant

Plus de 460 000 personnes signent une pétition sur Facebook après qu’une chienne soit retrouvée enterrée vivante près de Paris.

chienne enterrer vivante paris cruate justice animal14

Le samedi 1er août près de Paris, Pedro Dini promenait son chien rue Claude-Monet, sous le pont de l’autoroute A14, lorsque sa chienne prénommée Déesse s’est précipité vers un endroit hors du chemin. Alors qu’il la suit, Pedro aperçoit tout de suite un museau sortir de terre, il creuse alors pour déterrer l’animal. Il s’agit d’un Dogue de Bordeaux enterré vivant sous des gravats et attaché à un sac rempli de pierres pour maintenir l’animal sous terre. Après cette découverte qui témoigne d’une cruauté extrême, Pedro a souhaité partager son histoire sur Facebook. Partagée plus de 100 000 fois sur le réseau social, 460 000 personnes demandent justice pour la chienne enterrée vivante via une pétition.

chienne enterrer vivante paris cruate justice animal facebook

En état de choc et complétement déshydratée, la chienne baptisé Athéna a été conduite à la clinique vétérinaire de Levallois-Perret où ses jours ne sont pas en danger. Grâce au tatouage d’identification présent sur la chienne, les policiers ont rapidement pu trouver son maître. L’homme de 21 ans a été arrêté chez lui le soir même, à Carrières-sur-Seine, en banlieue parisienne.

chienne enterrer vivante paris cruate justice animal7

Le propriétaire de l’animal aurait insulté un des policiers lors de son interpellation, avant d’être placé en garde à vue pour avoir enterré vivant son chien. Il a nié les faits et a expliqué pour sa défense, que sa chienne s’était échappée. Une thèse jugée peu crédible par les enquêteurs, car l’animal, âgé de dix ans, souffre d’arthrose et a du mal à se déplacer sur de longues distances.

chienne enterrer vivante paris cruate justice animal2 chienne enterrer vivante paris cruate justice animal4 chienne enterrer vivante paris cruate justice animal10

L’homme sera jugé pour cruauté envers un animal au mois de mars 2016, et risque 2 ans de prison ainsi que 30 000 euros d’amende.

chienne enterrer vivante paris cruate justice animal9 chienne enterrer vivante paris cruate justice animal12 chienne enterrer vivante paris cruate justice animal11

Espérons que ses prochains propriétaires lui offriront l’amour nécessaire pour réparer ce traumatisme.

chienne enterrer vivante paris cruate justice animal5

Aujourd’hui, Athéna va beaucoup mieux. Elle a été recueillie dans une clinique vétérinaire et a reçu tous les soins nécessaires à son bon rétablissement. Saine et sauve, elle est maintenant entre de bonnes mains dans une association de protection des dogues de Bordeaux.

athena-chienne-enterre-vivante (1) athena-chienne-enterre-vivante (2)

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :