Les gardes du corps d’Erdogan s’en prennent violemment à des manifestants

Les gardes du corps d’Erdogan s’en prennent violemment à des manifestants

Les gardes du corps du président turc n’ont pas hésité à user de leurs forces pour calmer le mécontentement des manifestants.

Mardi 16 mai 2017 à Washington, des affrontements ont eu lieu entre des manifestants pro-kurde et les gardes du corps d’Erdogan, le président turc. Ce dernier s’était rendu à la maison blanche afin d’y rencontrer Donald Trump pour un entretien. En sortant, il s’est retrouvé confronté aux manifestants qui ne voulaient pas de lui ici et qui lui ont bien fait comprendre. Les gardes du corps ont alors répliqué violemment en tabassant plusieurs manifestants. Au total, 2 personnes ont été arrêtées et 9 autres ont été hospitalisées.

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :