Dean Karnazes, l’homme qui peut courir plus de 500 kilomètres sans s’arrêter

Dean Karnazes, l’homme qui peut courir plus de 500 kilomètres sans s’arrêter

Cet américain de 53 ans peut courir plus de 560 kilomètres sans s’arrêter.

Dean Karnazes, 53 ans, est le parfait exemple de ce que rêveraient d’être tous les coureurs de marathon. Grâce à un attribut physiologique exceptionnel, il peut courir 3 jours et 3 nuits sans s’arrêter, mais surtout sans fatigue corporelle. Lorsque l’on court, ou que l’on fait un effort long et intense, on arrive généralement à un seuil de douleur physique qui nous pousse à arrêter l’effort.

Dean-Karnazes-Ultramarathon-Man (1)

Ces douleurs, ce sont les lactates dans notre sang qui en sont responsables, en accumulant de l’acidité dans les muscles. Dean, lui, n’a pas ce problème, puisque son corps élimine naturellement ces mêmes acidoses lactiques, ce qui empêche donc toute douleur musculaire de se manifester.

Dean-Karnazes-Ultramarathon-Man (3)

En 2005, il a couru 350 miles (560,27 kilomètres) en 80 heures et 44 minutes, le tout sans s’arrêter. En 2006, il a couru 50 marathons en 50 jours dans chaque État des États-Unis. Ce trait physique exceptionnel lui vaut le surnom auto-proclamé de « Ultramarathon Man » , également titre de son premier livre qu’il a publié en 2006.

Dean-Karnazes-Ultramarathon-Man (4)

Pour Dean, courir un marathon est semblable à un simple échauffement. Il ne connaît pas la sensation des muscles qui brûlent, du cœur qui bat la chamade, ou des poumons qui cherchent désespérément de l’air. Son seul véritable ennemi est la fatigue mentale due au manque de sommeil, qui peut l’amener à courir dans un état psychotique ou simplement s’endormir en courant.

Dean-Karnazes-Ultramarathon-Man (2)

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :