Japonais font la queue pour prendre des gifles

Au Japon, le champion de catch Antonio Inoki (de son vrai nom Kanji Inoki) attire une foule de fans à la fin d’un combat de catch. Ces deniers font la queue pour venir se prendre une baffe dans le visage, de la main d’Inoki. Cette tradition a débuté au cours d’une visite dans une école, dans les années 80. Inoki a été frappé à deux reprises par un élève avant de lui retourner une gifle en pleine face. L’étudiant, un grand fan d’Inoki, s’inclina et remercia Inoki pour cette claque.
L’incident est devenu très célèbre et montré à plusieurs reprises à la télévision japonaise. Aujourd’hui, des célébrités et même des gens ordinaires au Japon demandent à Inoki de les gifler pour obtenir une sorte de courage, de bénédiction. Le nom de la gifle est la « Fighting Spirit Toukon Slap. »

La vidéo où tout a débuté :

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :