Comment est construite une machine à tatouer en prison

Comment est construite une machine à tatouer en prison

Ce petit tutoriel montre comment fabriquer une machine à tatouer en prison.

MacGyver n’a qu’à bien se tenir en voyant comment on peut fabriquer une machine à tatouage en prison. Pour cela, il faut seulement un stylo, un walkman, des piles, quelques trombones, et des élastiques. En démontant le walkman, on en sort le moteur, l’interrupteur, et l’emplacement à piles. Il faut ensuite attacher le moteur au stylo à l’aide d’élastiques, puis également l’interrupteur.

Un des trombones deviendra l’aiguille, l’encre viendra du stylo, et il suffira ensuite d’attacher l’emplacement à piles (avec les piles dedans bien entendu) et de faire tenir le tout avec plus d’élastiques. On aura pour résultat une machine à tatouer tout à fait fonctionnelle.

En prison, les tatouages ont beaucoup de significations différentes, que ce soit religieuses, d’appartenance à des gangs, ou encore de statut social.

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :