Un policier refuse de serrer la main de François Hollande et de Manuel Valls

Un policier refuse de serrer la main de François Hollande et de Manuel Valls

Le policier en colère n’a pas souhaité saluer le président et le premier ministre.

Dans la matinée du 17 juin 2016 à la préfecture de Versailles, lors de la cérémonie rendant hommage au couple de policiers assassiné, le président de la République et le Premier ministre ont serré les mains des agents de police présents sur place.

Cependant, un policier, appuyé sur ses béquilles a refusé ces poignées de mains. François Hollande passera outre en continuant sa lancée, tandis que Manuel Valls, semblant un peu plus contrarié, se dressera face au policier et échangera quelques mots avec celui-ci. A l’heure actuelle, les propos durant cet échange ne sont pas connus. Toutefois, le policier a expliqué hors caméra :

Il y a trop de problèmes dans la police. Nous avons 3 véhicules pour 40, que faire avec ça ? On en a ras-le-bol ! Des actes !

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :