Un artiste belge tatoue les cochons en Chine

L’artiste belge Win Delvoye s’est fait une spécialité de tatouer les cochons vivants.


Win Delvoye tatoue des cochons vivants par Spi0n

L’artiste plasticien belge Wim Delvoye s’est fait une spécialité de tatouer des cochons vivants. L’artiste très controversé s’est fait connaitre notamment grâce à sa machine à caca. Il s’agisait d’un laboratoire scientifique qui reproduisait intégralement le processus de la digestion. Mais sa spécialité reste le tatouage sur cochon vivant. Dans une ferme située près de Pékin, Wim élève des cochons. Alors qu’ils ne sont encore que des porcelets, il les fait tatouer sous anesthésie. Il les laisse ensuite vivre leur vie et les naturalise une fois morts.

wim delvoye tatouage cochon belge  (2)

Des symboles chinois aux personnages de Walt Disney, Wim laisse exprimer sa créativité sur la peau des cochons. Une fois tatoué, un porc peut être revendu aux alentours de 65 000 euros. Il est considéré comme une œuvre d’art à part entière.

wim delvoye tatouage cochon belge  (4)

Une pratique très controversée et pointée du doigt par les associations de défense des animaux et le mouvement écologiste indépendant. Ils dénoncent un non-respect de ces êtres vivants.

wim delvoye tatouage cochon belge  (3)

les commentaires

Avant de publier votre commentaire :